Le bleu de Klein

 

bleu de klein

Yves Klein à été connu grâce à cette toile en particulier, il est né en 1928 à Nice de parents tous deux artistes. S’il peint spontanément depuis son adolescence c’est à partir de 1955 que Klein présente ses travaux dans un cadre artistique : il expose au Club des solitaires de Paris des monochromes de différentes couleurs, sous le titre Yves, peintures. Il est mort d’une crise cardiaque en 1962.

Klein attribuait un rôle spécial à la couleur bleue, comme le ciel et la mer, qui incarnait les aspects les plus abstraits de la nature tangible et visuelle. Il a longuement cherché un bleu qui représentait ses idées et une méthode d'agglutiner la peinture pour que la luminosité originale du pigment se maintienne. Le résultat a été l'International Klein Blue (Klein Internacional Bleu), un bleu pénétrant qu'il a b reveté à l’Institut National de la Propriété industrielle. Les peintures monochromes, les sculptures et les actions de Klein, exhibés dans des expositions organisées à Milan, Düsseldorf ou Londres, l'ont subitement changé en artiste internationalement connu.

Le bleu de KLEIN est officialisé en 1960 lorsqu’il dépose le brevet de sa formule sous le nom de l’IKB (International Klein Blue). Les Monochromes bleus, baptisés tout d’abord « propositions monochromes » de « l’époque bleue », sont présentés pour la première fois au public en janvier 1957, à la galerie Apollinaire de Milan. C’est à l’occasion de cette exposition que Klein jette les bases de sa théorie de l’imprégnation comme méthode artistique. En effet, bien qu’identiques (78 x 56 cm), les onze tableaux exposés ne sont pas appréciés de la même manière par le public : ils sont vendus à des prix différents. Klein en conclut que chaque tableau, en plus de sa réalité matérielle, est imprégné d’une qualité immatérielle qui le distingue des autres. Enfin, dans cette recherche d’une présence immatérielle des œuvres, il les accroche avec un léger décalage par rapport au mur. Les tableaux semblent en suspension dans l’espace.

L’œuvre d’Ives Klein a beaucoup influencé l’art contemporain en envisageant l’espace de l’œuvre tout autant que l’œuvre elle-même (œuvre in situ). Il représente une figure majeure de la création contemporaine européenne, notamment face au formalisme de l’art des États-Unis.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×