La Joconde

 

Léonard de Vinci a mis quatre ans à peindre ce tableau, de 1503 à 1507, il avait plus de 50 ans. Il a utilisé les moyens les plus raffinés pour distraire la dame pendant les séances de pose. Finalement il s'est déclaré insatisfait et n'a pas livré le tableau à son commanditaire. Il l'a emporté en France où François 1er le lui a acheté pour le Louvre. La Joconde est devenue un tableau mythique car à toutes les époques, les artistes l'ont prise comme référence. Elle constitue en effet l'aboutissement des recherches du XVe siècle sur la représentation du portrait. À l'époque romantique, les artistes ont été fascinés par l'énigme de la Joconde et ont contribué à développer le mythe qui l'entoure, en faisant de ce tableau l’œuvre d’art la plus célèbre du monde. Une œuvre admirée, imitée ou parodiée qui a inspiré de nombreux artistes mais aussi de nombreux chercheurs et scientifiques.

Une équipe de scientifiques a réussi à décrypter l'énigmatique sourire de Mona Lisa grâce à un puissant logiciel de reconnaissance des émotions. Ils ont découvert tout un monde d'émotions. En effet ce célèbre sourire traduit à 83 % le bonheur, à 9 % le dédain, à 6 % la peur et à 2 % la colère. Le tableau a été analysé à l'université d'Amsterdam aux Pays-Bas.

Des chercheurs néerlandais et américains ont notamment étudié la courbure des lèvres et les pattes d'oie autour des yeux. Des scientifiques canadiens et français révèlent que Mona Lisa venait d’accoucher lorsque Léonard de Vinci a peint son portrait grâce à un examen très poussé du tableau. Mona Lisa était enveloppée d'un « voile de gaze » fine et transparente, attaché à l'encolure du corsage, normalement porté à l'époque par les femmes enceintes ou venant d'accoucher.

Une historienne de l'art italienne affirme avoir retrouvé l'identité de La Joconde. Il s'agirait de Bianca Giovanna Sforza, la fille illégitime du duc de Milan, dont le vrai visage aurait été falsifié par de Vinci.

Un chercheur florentin, Giuseppe Pallanti, affirme lui aussi avoir trouvé qui était la femme peinte par Léonard de Vinci. Il s'agirait ainsi, d'après l'auteur, de Gina Gherardini, née à Florence en mai 1479, femme de Francesco del Giocondo et modèle de Léonard de Vinci.

Et selon un groupe de chercheurs italiens, La Joconde serait un homme, c'est un jeune apprenti de Léonard de Vinci qui aurait servi de modèle au portrait de Mona Lisa.

Il y a des multitudes d'interprétations différentes sur ce tableau. Certains disent que c'est la mère de Léonard de Vinci, quand elle était jeune. Ou que c'est un autoportrait. Ou encore qu'il y a deux visages, peints l'un sur l'autre. Ce qui est sûr, c'est que La Joconde fait parler. On comprend donc pourquoi c’est l'œuvre d'art la plus visitée au monde et que près de 7 millions de personnes se bousculent chaque année dans les couloirs du musée du Louvre pour la voir.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×